La certification B Corp et le mouvement associé

Vous souhaitez tout savoir sur la certification B Corp ?

Cette page est pour vous ! Accrochez-vous. C’est parti pour environ 8 minutes de lecture !

C’est trop long ? Contactez-moi. Je vous explique tout !

Dernière modification le 01 juillet 2020.

Quelques repères dans ce monde de B

La certification B Corp vérifie les performances et la transparence de l’entreprise sur des critères très stricts. Elle met en exergue les sociétés qui affirment leur responsabilité sociale et environnementale tout en étant profitables.

La structure

B Lab est une ONG internationale avec une représentation locale dans de nombreux pays. Elle gère le label, distribue la certification et anime la communauté.

L'outil

B Lab met à disposition gratuitement un puissant outil : Le B Impact Assessment BIA. Il permet à la fois de conduire la certification et aussi de mesurer l’impact positif d’une entreprise au travers d’une série de questions précises.

Le mouvement B Corp

Il est évidemment plus facile de s'entendre avec des individus qui partagent les mêmes valeurs que soi.

Les entreprises certifiées rejoignent une communauté bienveillante. Les échanges y sont nombreux : partage des meilleures pratiques et opportunités commerciales en particulier.

Equilibre entre profits et impact

B Corp est avant tout un mouvement d'entreprises qui considèrent que la performance financière n'est pas une fin en soi.

Les B Corps instaurent un équilibre entre profit et impact positif.

Elles partagent la même vision : le rôle des entreprises est d’apporter de la valeur à toutes leurs parties prenantes (stake holders en anglais) :

  • L’environnement,
  • Les employés,
  • La communauté (incluant les fournisseurs),
  • Les clients.

Les actionnaires (share holders) ne sont pas les seuls bénéficiaires.

Conscientes que tous les problèmes ne peuvent être résolus par les Etats et les gouvernements, les B Corps équilibrent profits et raison d'être.

Le mouvement B Corp aujourd'hui en quelques chiffres

  • Plus de 3300 entreprises certifiées dans le monde,
  • 71 pays,
  • 150 secteurs d’activités.

En France la communauté regroupe déjà plus de 100 entreprises.

Obtenir la certification B Corp

Qui peut prétendre à la certification B Corp ?

Toute structure à but lucratif peut devenir une B Corp. Il n’y a aucune limite inférieure ou supérieure en terme de chiffre d’affaire ou de nombre de salariés. Par contre, les structures à but non lucratif comme les associations et les ONG ne peuvent prétendre à la certification B Corp.

La certification B Corp mesure l’impact positif global d’une entreprise.

Elle ne se contente pas simplement d’évaluer un produit ou un service. Elle évalue l’entreprise sur la gouvernance mise en place ainsi que sur l’impact positif de ses opérations.

Les modèles d’affaires qui génèrent des bénéfices extraordinaires pour les parties prenantes sont valorisés.

Par exemple, une entreprise qui achète des équipements électroniques d'occasion, les reconditionne et les revend sera gratifiée de nombreux points car son business model permet intrinsèquement de conserver les ressources naturelles.

Quels sont les critères de la certification B Corp ?

Une entreprise obtient le label B Corp lorsque les quatre conditions suivantes sont remplies :

  • Marquer plus de 80 points vérifiés au questionnaire du B Impact Assessment.
  • Répondre au questionnaire de transparence.
  • Modifier son objet dans ses statuts afin d’y inscrire l’équilibre entre profits et création de valeur pour les parties prenantes.
  • Signer l’accord avec B Lab qui comprend la déclaration d’interdépendance.

La certification B Corp est très stricte et difficile à obtenir.

200 points sont disponibles, mais en obtenir 80 n’est pas aisé. Les entreprises les meilleures pour le monde ne dépassent pas les 155 points.

Néanmoins, c’est possible !

Quelles sont les étapes ?

Une grosse partie du travail réside en une auto-évaluation. B Lab n'intervient pas. En revanche il est possible et conseillé de se faire aider par un consultant durant toutes les étapes du processus de certification.

Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Se poser les bonnes questions

La première étape consiste bien-sûr à se poser les bonnes questions sur la motivation à rejoindre le mouvement.

Il est très important de comprendre les avantages d’appartenir au mouvement B Corp en terme d’impacts financiers directs ou indirects. En outre, le travail déployé au cours de la certification permet d’améliorer significativement les pratiques de l’entreprise.

Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Embarquer les individus

Puis il faut embarquer les principales parties prenantes internes en expliquant les objectifs de la certification et les gains pour l’entreprise.

En outre, il faut absolument s’assurer que les dirigeants sont en ligne avec les objectifs de la certification.

Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Auto-évaluer les pratiques de l'entreprise

Il s’agit ensuite de collecter les informations nécessaires et de remplir le questionnaire du BIA. Cette phase est très interactive. C’est l’occasion d’identifier les bonnes pratiques en usage et surtout de mettre en exergue les modèles d’affaires qui apportent une plus-value aux parties prenantes. Ils sont fortement valorisés dans le BIA.

C’est aussi l’opportunité de déceler les points d’améliorations. Ceux-ci peuvent se transformer en objectifs plus ou moins long terme ou donner lieu à des changements immédiats dans les opérations de l’entreprise.

Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Modifier les statuts de l'entreprise

En parallèle de toutes ces actions, il faut engager la modification des statuts de l’entreprise :

  • L’un des objets de la société doit être d’avoir un impact sociétal et environnemental positif et significatif.
  • Les actionnaires demandent aux dirigeants de prendre en compte les intérêts des parties prenantes dans leurs décisions.
Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Soumettre le dossier

Lorsque l’on se sent prêt et que l’on a atteint la barre des 80 points dans le BIA, il faut se préparer pour la soumission auprès de B Lab : remplir le questionnaire de transparence et valider le contrat avec B Lab puis cliquer…

Lors d'un premier rendez-vous téléphonique de 45 minutes, les analystes de B Lab décortiquent les réponses aux questions et demandent des justificatifs.

Il n’est pas rare de perdre quelques points dans le BIA à l’issue de cette première étape. Le processus se poursuivra dans les semaines suivantes avec dans certains cas un audit sur site.

Et enfin !!!!!!

Created by potrace 1.15, written by Peter Selinger 2001-2017

Le processus standard prend en général 6 mois environ. Mais en fonction de la complexité de la structure de l’entreprise – présence de filiales, cotation en bourse…, la certification peut prendre beaucoup plus de temps.

La certifications B Corp est valide trois ans. A l’issue, il faut reprendre le questionnaire et soumettre  son dossier à nouveau.

Le BIA – Business Impact Assessment

Le BIA est un puissant outil mis à disposition gratuitement par B Lab. Facile d’utilisation et standardisé, il permet à la fois de conduire la certification B Corp et aussi de mesurer l’impact positif d’une entreprise au travers d’une série de questions précises.

Il est en outre la colonne vertébrale de la notation GIIRS, développée par B Lab. C’est une notation  prisée des investisseurs car le format est adapté à leurs besoins. Ils suivent facilement les impacts sociaux et environnementaux de leurs investissements.

Le BIA est un outil adaptatif.

Les questions sont définies en fonction de la taille de l’entreprise, de son secteur et du type du marché.

Le questionnaire du BIA permet de mettre en lumière les impacts positifs de l’entreprise et constitue un excellent moyen d'identifier les axes d’améliorations et de constituer sa feuille de route RSE ou de construire un reporting.

L'organisation du BIA

L'organisation du B Impact Assessment

Le questionnaire est découpé en deux parties distinctes.

  1. La mesure de l’impact de l’entreprise. Les questions de cette partie permettent d’accumuler des points. Sur un maximum de 200, il faut en marquer 80 pour prétendre à la certification B Corp.
  2. Le questionnaire de transparence. Les éventuels antécédents négatifs sont pris en compte. L’entreprise peut communiquer de façon confidentielle toutes sortes de données sensibles, amendes ou sanctions. Le score obtenu durant le questionnaire précédent n’est pas modifiée.

La mesure de l'impact

La mesure de l’impact comprend deux aspect :

  • L’impact opérationnel : mesure de l’impact des opérations de l’entreprise sur les différentes parties prenantes. Cette partie s’applique à toutes les entreprises. Les critères sont alignés avec d’autres standards, tels que le GRI ou l’ISO26000
  • L’impact du modèle d’affaire : les entreprises dont le business model est conçu pour apporter  un bénéfice à une partie prenante sont récompensées par l’obtention de points supplémentaires. C’est une caractéristique unique du BIA et par extension de la certification B Corp.

Les questions permettent de collecter un maximum de 200 points. Il en faut 80 pour prétendre à la certification.

Le questionnaire est découpé en cinq zones d’impacts :

  • La gouvernance
  • La force de travail
  • La communauté
  • L’environnement
  • Les clients

Ces cinq zones représentent les parties prenantes.

Confidentialité et transparence

Tant que l’entreprise n’est pas certifiée, toutes les informations saisies dans le BIA restent confidentielles.

Les infrastructures sont sécurisées et B Lab porte un grand soin à cet aspect.

Elle sont cependant utilisées à des fins de benchmarking et c’est là un grand intérêt du BIA. Une entreprises peut comparer ses résultats et donc ses performances environnementales et sociétales avec  les autres acteurs de son secteur.

Dans certains cas, les entreprises certifiées devront publier certaines informations, voire l’intégralité du questionnaire. C’est le cas par exemple lorsque seule une filiale d’un groupe est certifiée. Les PME ne sont en général pas concernées.

N'importe quelle entreprise peut créer un compte sur le BIA et commencer son évaluation.

Le coût de la certification B Corp

Dans la majorité des cas, l’entreprise ne paye que la redevance annuelle auprès de B Lab.

Celle-ci est calculée en fonction du chiffre d’affaire annuel.

CA annuelRedevance annuelle
€0 – €149,999€500
€150,000 – €1,999,999€1,000
€2MM – €4,999,999€1,500
€5 MM – €9,999,999€2,500
€10 MM – €19,999,999€5,000
€20 MM – €49,999,999€10,000
€50 MM – €74,999,999€15,000
€75MM – €99,999,999€20,000
€100 MM – €249,999,999€25,000
€250 MM – €499,999,999€30,000
€500 MM – €749,999,999€37,500
€750 MM – €999,999,999€45,000
€1 B+€50,000+, adapté en fonction de la taille de l’entreprise

Ce tableau est valide au 22 juin 2020. Les montants sont susceptibles d’évoluer et sont définis par B Lab.

Dans certain cas, Lorsque la structure juridique de l’entreprise est complexe, avec de nombreuses filiales, des coûts supplémentaires peuvent s’appliquer.

Pourquoi rejoindre le mouvement B Corp ?

Pour conclure, il convient de résumer les bonnes raisons pour lesquelles mener votre entreprise vers la certification B Corp est une bonne idée !

Une introspection à 360°

C’est tout d’abord un puissant outil qui permet de conduire une introspection à 360 degrés. Toutes les facettes de l’entreprise sont abordées et mesurées :

  • La gouvernance
  • La gestion des forces de travail
  • L’interaction avec la communauté. Les fournisseurs et l’écosystème en général
  • La préservation de l’environnement
  • L’interaction avec les clients

On peut en outre se comparer avec les autres acteurs de son marché, de son secteur d’activité et de sa taille.

Plus de 70 000 entreprises dans le monde utilisent le BIA. Ce sont autant de chiffres qui permettent d’alimenter une base de données fiable et anonyme.

Cette introspection permet évidemment de s’améliorer mais aussi de fédérer ses employés autour d’un projet commun riche de sens.

Un outil de communication

Comme nous venons de le voir, la certification B Corp est contraignante et ne s’obtient pas facilement. C’est pourquoi elle est si convoitée. Les entreprises labellisées sont naturellement mises sur un piédestal. Elles montrent en effet fièrement au monde qu’elles impactent positivement toutes leurs parties prenantes.

Ainsi, la certification B Corp est un puissant outil de communication auprès de différents publics :

  • L’entreprise devient très attractive pour les futurs salariés. De plus en plus, les jeunes diplômés n’hésitent pas à remettre en question les engagements de leurs futurs employeurs en ce qui concerne le développement durable et le bien être au travail. Il existe par exemple des sites internet qui donnent aux jeunes diplômés des pistes pour questionner les entreprises sur leur réel engagement écologique.
  • Elle montre aux investisseurs qu’elle prend très au sérieux les aspects environnementaux et sociaux. De nombreux investisseurs ont intégré que les entreprises vertueuses en matière d’environnement et de responsabilité sociale sont des investissements moins risqués.
  • De plus en plus de consommateurs souhaitent acheter des produits auprès d’entreprises qui impactent positivement l’environnement et qui traitent correctement leurs salariés partout dans le monde. Il ne s’agit plus d’acheter un produit bio ou eco responsable. Il s’agit de l’acheter à une société qui agit positivement pour son écosystème.

De nouveaux débouchés commerciaux

Au delà de la certification en elle-même, être labellisé signifie rejoindre une communauté d’entreprises qui considèrent que le profit financier n’est pas une fin en soi.

Au sein de la communauté, les membres s’enrichissent mutuellement de leurs bonnes pratiques et trouvent un terrain propice aux échanges commerciaux. Il est en effet tellement plus simple de  faire des affaires avec des partenaires qui partagent les mêmes valeurs.

Bravo !!!!!

Vous savez maintenant tout sur la certification B Corp.

Nous pouvons commencer votre parcours vers la certification quand vous voulez.

Liens utiles

Site de B Lab France

Redevance de la certification

Créer un compte sur le BIA

Questionner son employeur : Pour un réveil écologique

Je vous remercie pour votre prise de contact.

Je viens de vous envoyer un premier e-mail.

S’il n’apparaît pas dans les prochaines minutes dans votre boîte de réception, je vous suggère de vérifier vos courriers indésirables (les spams). Il s’y est très probablement réfugié. Marquez-le comme « acceptable » ou « désirable ». Ainsi, la réponse que je vous adresserai très prochainement arrivera dans votre boîte de réception et non dans votre corbeille à spams.